L'industrie du chanvre en France

Le chanvre est une plante présentant de nombreuses qualités intéressantes pour plusieurs secteurs d'activités.  Elle présente également certaines qualités du point de vue environnemental. C'est une plante résistante, sa culture nécessite donc ni engrais ni produits chimiques tels que les pesticides.

Le chanvre est une plante présentant de nombreuses qualités intéressantes pour plusieurs secteurs d'activités.  Elle présente également certaines qualités du point de vue environnemental. C'est une plante résistante, sa culture nécessite donc ni engrais ni produits chimiques tels que les pesticides. Qui plus est, le chanvre est peu consommateur d'eau par rapport à de nombreuses plantes telles que le blé et le maïs par exemple. 

Près de la moitié de la production mondiale du chanvre industriel provient de la Chine. Le restant étant cultivé essentiellement en France, en République démocratique de Corée et en Espagne.  La France est d'ailleurs le deuxième producteur mondial de chanvre industriel. 

Chanvre industriel ? Mais pourquoi industriel ?

Tout simplement parce que les différentes parties de la plante de chanvre trouvent leurs utilités dans plusieurs secteurs d'activité industriels. Le chanvre industriel, plante ligneuse et oléagineuse, est une culture qui trouve ses débouchés à la fois dans l’industrie non alimentaire et alimentaire.Toutes les parties aériennes de la plante (fibre, chènevotte, chènevis et poudre) sont utilisées et valorisées dans une large palette de débouchés.

Les matériaux issus du chanvre industriel possèdent une image extrêmement positive dans l’opinion publique de par le caractère végétal, naturel et renouvelable de la culture (par comparaison aux produits issus du pétrole). Ses qualités environnementales sont un atout majeur dans la conquête de débouchés. 

On retrouve le chanvre dans plusieurs industries telles que : 

  • La papeterie
  • L'éco-construction
  • L'alimentation humaine 
  • Le bien-être animal 
  • Les produits issus de la plasturgie

Papeterie :

Les papiers spéciaux restent de loin le principal débouché des fibres (environ 90% de la production). Le papier fabriqué à partir de chanvre est un papier haut de gamme léger et résistant (type papier bible) dont les usages sont très variés (papier à cigarettes, papier pour l’édition, papier à usage graphique…). Les fibres servent également à renforcer les papiers recyclés.

Eco-construction :

Bien que fortement concurentiel, ce marché est en forte expansion. Les fibres sont utilisées dans l’isolation thermique des habitations (laines de chanvre) en substitution des laines minérales (laines de verre ou laines de roche).  Sous forme de bétons de chanvre en mélange avec de la chaux, la chènevotte  entre, par exemple, dans la construction de bâtiments à ossature de bois. 

L'alimentation humaine : 

En alimentation humaine, les graines de chanvre peuvent être consommées sous de multiples formes, dans des biscuits et barres de céréales, des farines, ou encore des boissons. Elles servent également à la production d’huile d’assaisonnement de grande qualité. En effet, les caractéristiques particulières de cette huile triturée à froid en font la plus équilibrée du marché grâce à sa richesse en oméga 3 et plus particulièrement grâce à son excellent rapport oméga3/oméga6 (1 oméga 3 pour 4 oméga 6). Sa composition correspond précisément aux besoins du coprs humain.

Le bien-être animal :

La chènevotte et la poudre ont la particularité de posséder un pouvoir absorbant important des liquides. De ce fait, la chènevotte est essentiellement utilisée en litière pour chevaux, petits animaux de compagnie, tandis que la poudre est utilisée en litière pour bovins et chats (après granulation).

Les utilisations potentielles du chanvre sont très nombreuses et intéressantes pour d’autres marchés : paillage horticole et viticole (chènevotte), géotextile (fibre), amendement organique (poudre), cosmétique (huile).

Synthèse : 

Les parties aériennes de la plante de chanvre peuvent toutes être utilisées dans des secteurs très variés.  Les parties aériennes permettent d'obtenir les produits suivants : chènevis, paille, poussières, chènevottes et fibres.  Le chènevis représente environ 10% des récoltes et sert en particuliers à l'alimentation humaine, à la pêche et à l'oisillerie. La paille représente environ 90% des récoltes et sert en particuliers à produire des fibres et des chènevottes. Les fibres sont utilisées en plasturgie, en papeterie et pour l'isolation des bâtiment. Les chènevottes sont particulièrement utilisées dans le bâtiment et pour le paillage animal et horticole.

Aucun commentaire
Écrit par « %nickname% » le « « %date% »

%message%

Voir plus

À propos

Découvrez le monde passionnant des cannabinoïdes.